Rangement bottes embauchoir talon haut

16.80

(2 avis client)

Disponibilité : En stock

Comparer Ajouté Ajouter Parcourir
✔️ Satisfait ou Remboursé

Politique de retour de 14 jours.

✔️ Livraison offerte

Livraison offerte sans minimum d'achat en France

✔️ Prix TTC

TVA incluse dans le prix

Référence : LY791753P2H7 Catégorie: Tags , ,

Un embauchoir spécial talon haut pour bottes qui préservent le cuir en maintenant la forme avant le rangement.

Une paire de bottes en cuir de haute qualité est un investissement majeur qui mérite d’être protégé, et c’est exactement ce que font ces appareils en évacuant l’humidité qui peut rendre le cuir fragile et se fissurer. Après avoir porté vos nouvelles bottes de cow-boy, vous êtes-vous retrouvé avec des ampoules et des douleurs aux pieds?

Ne laissez pas cela vous arriver à nouveau! Bien que les bottes soient de la bonne taille, parce qu’elles sont neuves, elles sont très rigides, provoquant un gonflement pendant le temps que vous les portez et avec elles, le cuir se resserre, ce qui provoque une plaie au pieds. Heureusement, il existe des pratiques qui aident à desserrer vos bottes moulantes. Placez un épandeur de chaussures sur chaque botte. Cela aidera à élargir la botte approximativement à la taille de votre pied. Nous vous recommandons de les laisser pendant au moins 24 heures.

Des tendeurs pour bottes qui  peuvent être utilisés sur le pied gauche et droit, indépendamment de la gauche et de la droite.

Le prix est le prix d’un, pas d’une paire. Pour son utilisation il vous suffit d’insérer les tendeurs de chaussures dans les bottes, puis de tourner le bouton dans le sens des aiguilles d’une montre pour étirer la largeur de la botte. Laisser agir toute la nuit ou pendant 24 à 48 heures. Plus la civière de chaussures est longue à l’intérieur, plus votre botte s’étirera.

histoire de bottes XIXe siècle:

La botte Wellington a remplacé la Hesse. Il aurait été développé par le duc de Wellington en 1817.

Le Wellington est essentiellement un Hessois qui présente un sommet incurvé coupé droit avec une simple reliure et était très populaire pour le premier quart du XIXe siècle.

Mais ce n’est pas tout.

Le Blucher était une autre botte remarquable au début du XIXe siècle et porte le nom d’un célèbre héros de guerre.

Aussi connue sous le nom de « haut-bas », c’était une bottine utilitaire à lacets avant utilisée par les ouvriers au XVIIIe siècle. Il est devenu plus tard un vêtement de sport décontracté et a continué à être populaire à ce jour, bien que légèrement modifié. La plupart des chaussures de randonnée modernes, des baskets hautes et des chaussures de combat étaient dérivées du “blucher”.

Dans les années 1790, les chaussures pour femmes ont commencé à devenir nettement féminines avec des talons hauts, des laçages serrés et des orteils pointus.

Les bottes pour la marche et les vêtements de jour sont devenues populaires à la mode, et en 1830, les bottes étaient un aliment de base de la mode. Parmi les chaussures pour femmes de cette période, il y avait l’Adelaide, qui comportait un laçage latéral et une bottine à talon plat.

Les progrès de la technologie à l’époque victorienne ont culminé dans la popularité des chaussures.

L’inventeur J. Sparkes Hall a présenté à la reine Victoria les premières chaussures à avoir des soufflets latéraux élastiques. Ce style à enfiler facile à porter est devenu populaire auprès des hommes et des femmes.

Les deux styles les plus populaires au milieu du siècle étaient le côté élastique et la botte de laçage avant. Les deux chaussures à la mode de style laçage avant étaient la Derby et la Balmoral. Les Balmoral ou « bals », qui ont été conçus pour le prince Charles, étaient les plus populaires.

Pendant ce temps, le Wellington a survécu aux États-Unis et a été à l’origine des chaussures de cow-boy. On dit que les chaussures de cow-boy viennent du Kansas et incorporent des éléments de design des vaqueros Wellington et mexicains.

La Hesse a également poursuivi sa tendance aux États-Unis au cours de cette période.

La botte latérale élastique est devenue la chaussure de choix pour les femmes du milieu du siècle. Cependant, il a été remplacé par des balmorals en dentelle avant.

Les styles de bottes avaient tendance à accentuer les courbes de la cheville et du mollet. En 1870, les ressorts latéraux, les boutons hauts et les chaussures Balmoral dominaient la mode.

La botte barrette est venue plus tard et a été considérée comme une sorte de chaussure parce que les sangles délicates étaient transparentes.

Matériau

Plastique polyuréthane et acier de haute qualité

Quantité

1

Couleur

Jaune

Pointure

36 – 40 UE

2 avis pour Rangement bottes embauchoir talon haut

  1. Karine

    Comme sur les photos.

  2. C***.

    Vendeur 100% recommandé

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

❤️ GARANTIE DE SATISFACTION À 100%, Meubles-Paris vous offre un service client professionnel avant et après la commande. Ne réfléchissez pas longtemps !

Panier
Retour haut de page